Principes

De l’observation…

Dans la nature, l'eau tend toujours à dériver de la droite. Sa tendance naturelle est de serpenter, de tourbillonner. L'eau qui s'écoule harmonieusement dans la nature tente toujours de former des méandres. Le rythme d'un méandre est spécifique au cours d'eau qui le décrit. Par exemple, un fleuve de gros débit oscille largement en grands lacets, tandis qu'un ruisseau étroit oscille plus vite en formant des tourbillons aussi complexes que rapides. Ainsi, en dépit de l'impression qu'elle donne, l'eau d'une rivière ne coule pas seulement dans une direction ; elle crée ses méandres linéairement de part et d’autre d’un axe de gravité.

meandre

Les tourbillons se produisent quand, dans un ruisseau, une brindille plonge dans l'eau ou qu'un caillou émerge du flot. Cet obstacle partage l'eau qui se referme après l'avoir contourné. L'eau ondule ainsi d'un coté et de l'autre, jusqu'à s'enrouler en volutes. Il se produit alors de chaque côté de la surface de l'eau une série de tourbillons symétriquement inverses.

creation tourbillon

Chaîne de tourbillons bien développée

Chaîne de tourbillons bien développée

 Chaîne de tourbillons en développement (d'après Schwenk)

Théodore Schwenk (ingénieur en hydrodynamique 1910-1983) a dédié sa vie à la recherche sur la vie et les formes des fluides, il découvre que l'eau peut se mouvoir et créer de longues chaînes aux tourbillons inversés lorsqu'elle coule librement. Voici ce qu'il écrit dans son remarquable livre « Le Chaos Sensible » sur les mouvements de l'eau et de l'air: « Partout, l'eau nous apparaît comme un facteur d'équilibre. Le rythme est son élément vital par excellence et plus elle peut se mouvoir rythmiquement, plus elle reste intérieurement vivante. Mais là où le rythme lui est vain, là où elle ne peut plus couler librement en méandres, ruisseler sur les pierres, onduler, murmurer, elle commence à s'épuiser et à mourir »

schwenk...aux applications

En 1970, Schwenk fait appel à John Wilkes (sculpteur anglais 1930-2011) (diplômé de l'académie Royale des Arts de Londres) pour le rejoindre à son Laboratoire de Recherche sur les Mouvements des Fluides en Allemagne afin de réaliser des formes correspondantes aux observations faites. Leur but commun était d'offrir à l'eau la possibilité de retenir le rythme comme la nature le fait dans les organismes vivants dès le stade embryonnaire. Dès lors ces mouvements rythmiques pouvaient être mis en évidence par des formes sculptées s'accordant à la nature cachée de l'eau.

john wilkes

 

Comment sont nées les Vasques Vives Virbela ?

« L'art révèle ce qui sans lui resterait caché » Goethe

En faisant couler de l'eau dans des cavités proportionnelles aux mouvements de l'eau, en recherchant les composantes liées à la pente, au débit, à la taille et la forme, John Wilkes découvrit un mouvement pendulaire entre la droite et la gauche fermant ainsi les deux boucles du méandre, il obtint alors, de la part de l'eau, une pulsation rythmique (Fig. 3) En 1970, cette étonnante découverte des "Flowforms"® était née. Plus tard, venait le label VIRBELA® dont le but est de protéger les Flowforms /Vasques Vives® et d'ouvrir les recherches sur la qualité des formes et des mouvements de l'eau.

developpement

ffdesign

 

Ce flux et reflux harmonieusement rythmé de l'eau amena de nombreuses questions, en particulier : ce mouvement pourrait-il avoir une influence directe dans la régénération de l'eau, à fortiori dans la formation et la vie des organismes vivants ?
Dans la nature, ce phénomène n'apparaît pas directement dans l'écoulement des liquides sauf dans la circulation du sang et la formation des organes. Par exemple, les formes internes du cœur soutiennent le rythme cardiaque.

eau de vie

Mouvements rythmiques dans les Vasques

Nées de la main du sculpteur, ces fontaines et cascades associent l'utile et l'agréable

De même que l'eau façonne les cours d'eau, les Vasques Vives® sont une expression artistique des mouvements inhérents à la nature de l'eau.
Grâce à leurs formes subtilement proportionnées, les Vasques Vives® (de l'anglais Flowform®) engendrent des mouvements en boucle simple ou en lemniscate couchée laissant raisonner le chant mélodieux et rythmé comme le va et vient des vagues sur les rivages. Selon la nature des formes, certaines réalisations offrent une ample et longue boucle, d'autres ont un battement rapide, d'autres encore se diversifient par des courants tourbillonnaires ou même étalés en voiles scintillants dans la lumière. Le phénomène recherché du rythme est unique en son genre.
Subtilement travaillées par le sculpteur en conversation avec l'eau, comme le fait un facteur d'instrument pour l'air, ces formes offrent des tourbillons inversés (lévogyre et dextrogyre) générant un mouvement respiratoire et équilibrant pour l'eau, créant de surcroit les bienfaits d'une ambiance apaisante et ressourçante dans le milieu vivant ainsi tonifié.

chapeline

Subtilisée par le rythme, l'eau offre un équilibre acoustique, esthétique et harmonisant dans la maison, le nature ou les espaces publics. Ces fontaines et ces cascades offrent une présence douce et enchanteresse pour tous les âges. Le bien être pour certains s'annonce thérapeutique pour d'autres...
Misent au service de l'eau, les Vasques Vives se distinguent par l'harmonie de leurs formes organiques et leur esthétique. Elles attirent naturellement les regards, ouvrent les sens, appellent à la comtemplation, à la méditation.

maison retraite

La fabrication

En 25 ans, une grande variété de Vasques Vives® ont vu le jour. La recherche en matière de création de formes et de leurs effets sur l'eau est en évolution permanente.- Même s'il est arrivé à Michaël de devoir sculpter les Vasques directement dans des blocs de pierre ou marteler une feuille de cuivre pour des commandes spéciales, de façon générale, les Vasques Vives sont faites en agrégat de pierre. D'autres matériaux résistants sont utilisés tel que la céramique et le verre.- L'obtention d'une forme est longue. Après une ou deux épreuves dans l'argile, on teste les propriétés de celle-ci en y faisant couler de l'eau. Une fois la forme obtenue, celle-ci passera par une succession de moulages (négatifs et positifs) en différent matériaux et affinés par ponçages pour obtenir un moule permettant la reproduction. Selon la taille de la pièce, plusieurs centaines d'heures de mains habiles sont nécessaires à l'ouvrage. Michaël va ensuite dans les carrières choisir sa pierre selon des critères de taille, de couleur, de dureté etc. Les agrégats de pierre sont alors liés avec un ciment blanc sélectionné. Après le démoulage un travail de surface remet la pierre à nu pour faire ressortir son grain naturel

- Les Vasques Vives sont en pierre reconstituée de qualité. Les agrégats de pierres sélectionnés permettent d'obtenir les teintes naturelles aspect granit : rose lie de vin, vert de gris, saumon, ou beige calcaire uni.... La fabrication rend les Vasques Vives résistantes aux U.V., non gélives, utilisables à l'intérieur comme à l'extérieur.

- Sur demande l'Atelier Coralis peut réaliser des pièces uniques intégrées à des situations spécifiques.

- Associé à d'autres créateurs de Vasques Vives ® l'Atelier Coralis vous propose une gamme étendue de fontaines et cascades visibles sur ce site. D'autres formes, teintes et matériaux : cuivre, verre, céramique sont possibles sur devis.

 

Ces fontaines et ces cascades s'intègrent à tous styles d'architecture et de paysage. Au-delà de leur fonction, elles intensifient les échanges en tous biotopes naturels ou recréés. Ce concept fait l'objet d'une recherche continuelle. Les Vasques Vives jettent un pont entre l'art et la science, entre les besoins humains et les portées culturelles qu'elles procurent, entre l'utile et l'agréable...

Une méthode qui jette un pont entre l'art et la science
Aujourd'hui, ce travail de recherche est fédéré par l'International Flow Design Research Group au Healing Water Institute en Angleterre Des professionnels : sculpteurs, fontainiers et paysagistes répartis autour du globe groupés au sein d'une association internationale créée en 2001 (IFA International Flowform Association) permettant à chacun de renforcer leur capacité professionnelle sur le plan de la recherche scientifique, artistique, sur les techniques et échanger sur les savoirs. Ces formations regroupent des artistes, designers, ingénieurs, enseignants et amis investis dans une démarche qualitative de l'eau.

ifa rencontre

L'actuelle association Arts Sciences et Culture de l'Eau (ASCE) créée en France en 1992 sous le nom de Arts Sciences et Techniques de l'Eau (ASTE) à entres autres objectifs, de favoriser les créations et développements de nouvelles techniques et procédés de régénération des qualités de l'eau directement inspirés par une conscience élargie de la nature de l'eau et en particulier les applications des mouvements rythmés des liquides et l'action des microorganismes, flore et faune sur l'eau. Depuis sa création, cette association soutient par ses buts d'action le travail entrepris à l'Atelier Coralis par Michaël Monziès officiellement fondé en 1994.

Michaël Monziès - Sculpteur Fontainier Paysagiste 18330 Saint-Laurent - Tel : (+33) 0 248 515 818
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Atelier Coralis -
 
SIRET : 398 070 466 00014 - TVA : FR81 398 070 466 - APE : 813 OZ